L’exercice du HIPS THRUST BARRE est un mouvement phare en musculation et en bodybuilding pour le développement musculaire des fessiers. Il est aussi utilisé en assistance dans des sports/disciplines tels que le CrossFit, l’haltérophilie ou la force athlétique pour progresser sur le squat et le soulevé de terre.

  • Placement et mise en place : Utilisez un PAD et centrez-le sur la barre. Positionnez la barre au-dessus du pubis. Alignez vos omoplates avec le bord du banc. Regardez loin devant tout en rentrant le menton vers le sternum. Basculez le bassin vers soi comme si vous cherchiez à verser de l’eau en arrière de votre corps.
  • Exécution : Poussez dans le sol à travers les talons pour engager les fessiers au maximum. En position haute, marquez une solide pause et contractez au maximum les fessiers pour une extension complète des hanches. Ne cambrez pas le dos à la descente. Contrôlez le mouvement et gardez la bascule du bassin au maximum.

Les muscles sollicités lors du hip thrust barre sont :

  • Fessiers (grand fessier principalement)
  • Ischios-jambiers (dans une moindre mesure car ils participent au mouvement en assistance)

Le hip thrust barre présente les intérêts suivants :

  • développement de la force et de la masse musculaire des fessiers
  • isolation très efficace du grand fessier
  • transfère sur d’autres gros mouvements comme le soulevé de terre et le squat
  • participe à améliorer la santé du dos

Le hip thrust barre a deux variantes :

  • le hip thrust avec haltère ou kettlebell
  • le hip thrust à une machine hip thrust

Comme n’importe quel exercice de musculation, le contexte et l’exécution de l’exercice influencent la qualité du scénario. Aucune contre-indication particulière donc à réaliser le hip thrust barre. Si vous avez des douleurs de dos et/ou aux fessiers (du type sciatique), muscler vos fessiers est une des choses essentielles à faire.