Le mouvement d’écart latéral assisté glissé se fait avec un support d’assistance. La technique utilisée est celle du glissé. L’écart latéral assisté glissé est à la fois un exercice de mobilité et d’ouverture de hanches. Cet exercice est excellent pour démarrer sa progression sur l’écart latéral.

  • Placement et mise en place
    Saisissez deux supports (ou un support c’est à votre aise) de type manche à balai ou bâton PVC. Commencez par placer un genou au sol à la vertical de vos hanches. Assurez-vous d’avoir les hanches alignées. Tendez l’autre jambe sur le côté en l’alignant au genou au sol.
  • Exécution
    Poussez latéralement et avec contrôle la jambe le plus loin possible. Chaque répétition doit être réalisée dans l’amplitude la plus grande possible. Votre amplitude doit permettre de revenir en position initiale. Si cela n’est pas possible, réduisez l’amplitude de mouvement pour y parvenir. Vous augmenterez l’amplitude progressivement en gagnant en force et en souplesse. Gardez les hanches, le genou au sol et la jambe sur une même ligne. Le buste doit rester le plus droit possible également. Dosez avec subtilité l’utilisation des supports d’assistance.

Notez qu’en fonction du sol, l’outil de glisse pourra varier : disque glissant, chaussettes, serviette … N’hésitez pas à utiliser un support de confort pour votre genou.

L’écart latéral assisté glissé est un exercice d’ouverture et de mobilité des hanches qui présente les intérêts suivants :

  • gain de souplesse des ischio-jambiers
  • gain de souplesse et de force des adducteurs
  • ouverture et libération des hanches
  • prévention de blessures dans des actions et gestes de grande amplitude (tacle, glissade, kick, etc.)
  • augmente les possibilités de mouvements sportifs et corporels

Les variations du l’ écart latéral assisté glissé peuvent être :

  • l’écart latéral glissé (sans assistance)
  • l’écart latéral statique assisté
  • l’écart latéral statique (sans assistance)